Edito de Philippe MACHU, Président de l’UFOLEP